L’évolution de la consommation énergétique (électricité) des foyers français

L’électricité est l’Énergie qui fait tourner notre monde moderne. Notre demande globale en énergie devenant de plus en plus grande, et les problèmes écologiques devenant pressants, le contrôle de la consommation devient une affaire de mode de vie. Tout le monde essaye de limiter au maximum sa consommation avec diverses techniques.

Le problème de la surconsommation électrique

Depuis une décennie, notre demande en matière d’électricité a fortement augmenté. Ceci est surtout dû à l’abondant de l’utilisation des énergies focales juger mauvais pour l’environnement. L’électricité devient alors l’énergie tout indiquée, et tous sont sur la transition vers cette source d’énergie plus verte plus respectueuse de l’environnement.

Avec l’abandon progressif des sources d’énergie à émission de gaz à effet de serre, l’augmentation du nombre d’appareils électriques dans nos foyers a fortement augmenté. Entre les plaques à induction, les aspirateurs et robots ménagers, les divers appareils mobiles : Smartphone, tablette, et divers objets connectés, ajouter à cela la transition vers l’électricité de nos moyens de transport : voiture, moto, trottinette ; nous sommes dans une ère où la demande en électricité n’a jamais été aussi grande. Et nous nous dirigeons irrémédiablement vers une surconsommation de cette énergie jugée verte, écologique et respectueuse de l’environnement.

La consommation électrique en perpétuelle évolution

Malgré cette hausse du nombre de nos appareils, notre consommation moyenne a surtout diminué depuis quelques années. Cette tendance est due à l’efficacité énergétique de nos foyers. L’efficacité énergétique correspond à l’ensemble des solutions permettant de réduire la consommation électrique sans diminuer la performance. Parmi ces solutions, on peut avoir :

  • Le remplacement d’une ampoule classique, par une autre à basse consommation : cette technique permet de démunie jusqu’à 30 % la consommation en éclairage.
  • L’amélioration de l’isolement du domicile afin de consommer moins en chauffage : utilisations de matériaux plus isolants comme la laine de roche, ou bien l’installation de fenêtre ou de porte ou même de baie vitrée à triple vitrage,
  • L’investissement en des appareils électroménagers moins gourment en électricité : les plaques à inductions aux lieux des cuisinières à résistances électriques,
  • L’adoption des bons gestes comme éteindre quand on sort de la pièce, débrancher les appareils non utilisés.
  • Il est aussi possible de réduire sa consommation d’électricité en estimant sa consommation électrique en fonction des caractéristiques de son logement.

La consommation moyenne d’un foyer en France

Si l’on oublie son origine : station thermique au charbon, centrale nucléaire, l’électricité est vraiment l’énergie de l’avenir. Dans son bilan annuel 2018, le RTE observe une baisse de 0,8 % de la consommation d’électricité brute des Français. La consommation moyenne en 2018 pour un foyer français est donc de 4 770 kWh. En 2019, la puissance de compteur électrique la plus répandue en France est de 6 kVA afin de garder cette consommation stable de 4 770 kWh. Et cette tendance est en train de se confirmer en 2020.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*